Communication vidéo : se lancer sur Youtube

YouTube smartphone

Avec 2 milliards d’utilisateurs mensuels (dont 46 millions en France), Youtube s’attribue un rôle entre successeur de la télévision et réseau social. Grandement utilisé sur mobile, la plateforme vidéo représente aujourd’hui 37% du trafic mondial sur mobile devant Facebook (8,4%) et Snapchat (8,3%). Que ce soit pour véhiculer vos valeurs, développer votre notoriété ou acquérir de nouveaux prospects, une bonne préparation est nécessaire avant de se lancer. Dans une stratégie de communication, la vidéo est le média le plus chronophage mais également le plus performant en terme de visibilité et d’engagement de l’audience. 

Si vous avez manqué le premier article sur les outils gratuits pour se lancer en vidéo, n’hésitez pas à le consulter. Les outils pour créer ses vidéos ayant déjà été abordés, on se concentrera ici sur la plateforme et les leviers pour booster sa visibilité.

Identifier les tendances

Il est d’abord nécessaire de produire un travail de veille afin de comprendre les utilisateurs et les tendances. Réalisez un benchmark des chaînes performantes sur le sujet que vous souhaitez aborder grâce à Social Blade pour obtenir toutes les statistiques des chaînes concurrentes et/ou inspirantes que vous suivez. Vous pouvez également analyser les tendances de recherche récentes (générales ou propres à votre secteur d’activité/sujet) avec Google Trends.

chaîne Youtube le règlement

La visibilité

500h de vidéos sont mises en ligne sur la plateforme chaque minute. Force à vous de vous démarquer dans ce flux de contenu afin d’accroître votre visibilité. Différents éléments sont à optimiser afin d’asseoir votre image de marque.

Votre bannière de chaîne, votre photo de profil et vos miniatures de vidéo qui sont facilement réalisables avec Canva. Il est nécessaire qu’elles véhiculent votre proposition de valeur, le sujet que vous abordez, votre charte graphique et donne envie d’en savoir plus sur vos contenus. Les miniatures doivent être différentes pour chaque vidéo (afin d’éviter la confusion pour le spectateur de savoir si il a déjà visionné votre contenu ou pas) mais doivent partager des éléments graphiques afin d’attirer l’œil de ceux qui vous connaissent déjà.

Canva Youtube

Il est également important d’ajouter une vidéo de présentation à votre chaîne (qui se lance automatiquement lorsqu’un internaute arrive sur votre chaîne). Ce contenu peut être votre dernière vidéo, celle qui a le mieux fonctionné ou encore un best-of des meilleurs moments de vos vidéos pour séduire un nouveau public.

Titres, tags et descriptions

Sûrement parmi les leviers les plus importants, les titres et les descriptions permettent de décrire le sujet de la vidéo, donner envie d’en savoir plus mais également à vous référencer sur différents sujets/mots clés. Vous pouvez comparer et identifier les mots clés générant le plus de trafic sur la plateforme grâce à Google Trends évoqué ci-avant. Ces éléments sont à la fois une opportunité de référencement et de trafic mais aussi une incitation à l’action pour votre public.

L'algorithme Youtube

Si l’algorithme utilise les tags et mots clés sur lesquels vous référencez vos contenus pour promouvoir ou non vos vidéos, il va également s’appuyer sur d’autres critères pour booster votre visibilité. Le “watch time” notamment (ou temps de visionnage) qui correspond au pourcentage moyen de visionnage de votre vidéo (plus il est proche de 100%, plus les robots vont en déduire que le contenu est captivant et donc promouvoir ce dernier). Ce critère vient notamment contrer le “clickbait” (ou putaclic) soit des miniatures et des titres très accrocheurs pour des contenus finalement très moyens et décevants qui étaient rapidement quittés par l’internaute.

Le taux d’engagement (le pourcentage de l’audience qui va liker / commenter / partager votre vidéo) va également jouer un fort rôle dans votre mise en avant par l’algorithme. A vous d’utiliser des incitations à l’action (orales et textuelles) dans vos vidéos afin d’amener votre audience à interagir. Les “fiches” et “écrans de fin” servent également cette cause. Ce sont des blocs (disponibles dans la gestion de votre chaîne) superposables à vos vidéos pour mettre en avant d’autres contenus, le fait de s’abonner à votre chaîne ou d’autres éléments.

Conseils divers

Pour obtenir une formation gratuite et poussée sur Youtube, vous pouvez suivre les différents modules de la Youtube Creator Academy qui traite des thématiques allant des premiers pas jusqu’à des sujets bien plus avancés comme les droits d’auteur ou la monétisation des contenus. Si vous suivez tous les cours, vous obtenez une certification reconnue au niveau européen.

De plus en plus de vidéos sont visionnées sans le son. Intégrez des sous-titres à vos vidéos mais depuis l’interface prévue dans la gestion de chaîne et non directement dans vos vidéos afin que l’audience puisse les activer/désactiver ou les traduire dans sa langue. Vous pouvez d’ailleurs réaliser vos propres traductions, corriger celles des robots ou inviter votre audience à traduire/sous-titrer elle-même vos contenus (nécessite votre validation).

Si vous souhaitez insérer un générique, faites le en fin de vidéo. les six premières secondes servent à décider le public à rester ou pas, il faut donc en faire un moment accrocheur de la vidéo.

Prenez en compte le maximum de retours de votre audience afin d’optimiser vos vidéos (notamment les statistiques de visionnage disponibles dans votre gestion de chaîne) mais aussi leurs commentaires et messages qui vous donnent un retour qualitatif précieux sur vos contenus. Répondez également au maximum à ces commentaires, vous pouvez même épingler les plus intéressants en haut du flux.

Inspiration

Voici quelques chaînes qui, d’après moi, assurent une bonne présence sur Youtube si vous souhaitez vous en inspirer :

Chaîne Youtube Arte

ARTE

Chaîne Youtube Eskimoz

ESKIMOZ

Chaîne Youtube Le règlement

LE REGLEMENT

Chaîne Youtube Le monde

LE MONDE